1/7

Une décennie de GT-R

La Nissan GT-R a en effet été lancée en 2007, avec un cahier des charges assez simple: être une supercar, avec un look, un comportement de supercar, capable donc d’aller chatouiller des icônes comme la Porsche 911. Mais en épargnant le portefeuille de ses propriétaires (l’actuelle version se négocie tout de même prêt de 100.000 euros). La recette fonctionne ainsi depuis une décennie, et Nissan n’a pas l’intention de tout changer tout de suite. "La R35 – nom de code de la GT-R actuelle pour les intimes – a encore des choses à montrer et des objectifs à atteindre", a affirmé le chef de projet de la sportive, Hiroshi Tamura, à nos collègues de Top Gear UK, un peu plus d’un an en arrière.

Nissan

Nissan GT-R Track Edition, exclusivement américaine