2/7

Un côté rouge, un côté bleu

En 2016, à New-York, Nissan a donc donné quelques chevaux supplémentaires à la GT-R, et surtout un nouvel habitacle, des matériaux plus soignés. "Les premières générations, tout comme l’actuelle, ont toujours développé le côté R, la zone rouge. Maintenant, nous allons développer le côté GT de la voiture, que l’on pourrait qualifier, par opposition, de zone bleue". Cette année, toujours au salon de New-York, Nissan travaille plutôt le côté rouge avec cette GT-R "Track Edition".

Nissan

Nissan GT-R Track Edition, exclusivement américaine