2/11

Mercedes W25 (1934)

Les "flèches d’argent", le surnom des Mercedes en compétition, vient de cette monoplace de Grand-Prix. En 1934, elle est en aluminium, sans peinture, pour s’alléger au maximum, et ça marche, car elle remporte la victoire sur le circuit du Nürburgring, avec Manfred von Brauchitsch au volant. 750kg avec un moteur 8 cylindres en ligne de 320ch, ça va très vite.

Top Gear France - BFM

Les 11 modèles qui ont marqué l’histoire de Mercedes-Benz