2/6

Quand Porsche démarrait dans l’électrique…

En 1898, peu avant que la Jamais Contente enflamme les chronos, un certain Ferdinand Porsche s’était lui aussi lancé dans l’électrique. Le modèle en photo fait ainsi partie de la collection officielle du musée Porsche de Stuttgart-Zuffenhausen. Il s’agit de la "Egger-Lohner modèle C.2 Phaeton" ou "P1" (pour Porsche numéro 1), matérialisation de la passion du jeune Ferdinand Porsche pour l’électricité lors de ses études et son début de carrière. Ce modèle dispose d’une batterie de 550 kg placée à l’arrière et d’un moteur électrique entre les roues avant et les roues arrières directrices, de quoi permettre une vitesse de croisière à 25 km/h et des pointes à 35 km/h pour une autonomie d’environ 80 km pendant 3 à 6 heures. Mais la véritable performance de ce véhicule reste sa fiabilité qui permettra à Ferdinand Porsche de remporter sa première course lors d’un rassemblement des pionniers de l’automobile à Berlin en 1899.

Porsche Museum

Il y a 100 ans, Porsche et Daimler faisaient déjà des voitures électriques