6/6

BMW tente le marathon électrique

Après ces quelques essais au début du XXe siècle, nous faisons maintenant un important saut dans le temps pour nous retrouver en 1972. Pour les JO de Munich, BMW avait en effet eu la bonne idée de produire deux exemplaires de 1602 orange... et électriques. Son autonomie était limitée à 60 km mais cela était suffisant pour sa mission: couvrir les épreuves de marathon (42,195 km), le tout sans enfumer les coureurs. Sur cette affiche, BMW lui avait même donné le nom de "Schrittmacher", qui veut dire "stimulateur cardiaque" en allemand. 

BMW

Il y a 100 ans, Porsche et Daimler faisaient déjà des voitures électriques