1/16

Groupe E - Brésil: le Combi VW

Parce que c'est le pays qui a continué à produire ce véhicule mythique jusqu'en 2013, le Brésil mérite amplement son Combi. L'Allemagne lui doit bien ça après avoir infligé aux Auriverde la plus sévère défaite subie par un pays organisateur en demi-finale, le traumatisant 7-1 de 2014. Neymar (qui avait manqué ce match pour blessure), Thiago Silva (qui était suspendu pour ce match) et David Luiz (lui, il n'avait pas d'excuse) seraient encore en PLS au fond du Combi.

Top Gear BBC

Coupe du monde de football 2018: à chaque pays sa voiture, épisode 2