1/7

Faraday a en ligne de mire Tesla

C’était l’une des nouveautés les plus attendues de cette 50e édition du CES, et malgré quelques petits bugs en conduite autonome, la FF91 a tenu toutes ses promesses. Sur le papier du moins. Le design de la voiture est original, entre berline surélevée et crossover, pour 5,23 mètres de long. Avec une puissance équivalente à 1050 chevaux, grâce à deux moteurs électriques, la FF91 revendique un 0 à 100 en 2,39 secondes, soit mieux que les 2,4 de la Model S. Depuis plus de 100 ans, les constructeurs adorent comparer les performances de leurs bolides, ça ne change pas au XXIème siècle. Comme autour de Tesla, beaucoup d’interrogations subsistent sur Faraday. Personne n’a jamais conduit la voiture, les finances du groupe ne semblent pas au mieux, et plusieurs dirigeants ont quitté le navire.

Faraday

CES 2017: A quoi ressemblera l’automobile demain?