6/12

Le roi des boulons

Dans cet assemblage d’orfèvre, les techniciens Bugatti n’utilisent qu’un seul outil numérique: un "EC nutrunner". Il sert à assembler le châssis et contient des algorithmes très perfectionnés afin de stocker notamment les courbes concernant chaque boulon ayant assemblé le châssis. Au total, 1800 points de serrage avec des boulons sont recensés sur la Chiron. 

Top Gear BBC

Bugatti Chiron: comment fabrique-t-on une supercar à plus de 2 millions d'euros?