En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
7/7

La Citroën DS5 Hybrid4 de François Hollande

En 2012, ce modèle développe toute une symbolique. Après la Renault Vel Satis de Nicolas Sarkozy, François Hollande rompt lui aussi avec la tradition de la berline à coffre pour un modèle à hayon : la DS5. Le modèle le plus cher de la gamme Citroën (DS n’est pas encore devenue une marque à part entière) est un modèle unique. Cette DS5 a en effet été rallongée, et dotée d’un toit ouvrant. François Hollande parie aussi sur les technologies d’avenir : en 2012, le groupe moto-propulseur hybride diesel de PSA est l'un des plus innovants du parc français, "un des fleurons de la marque", selon Citroën à l’époque. Avant d’être rattrappé trois ans plus tard par le dieselgate.

Martin Bureau - AFP

Berlines et décapotables, le duo gagnant des voitures de présidents