6/8

Un intérieur plus triste en tout électrique

Là encore, ..... À noter l'apparition de liserés cuivrés autour des aérateurs, sur le volant et autour du sélecteur de vitesse. La version électrique troque en effet un traditionnel levier de vitesses contre quatre petites touches (P, R, N, D)... pas forcément plus pratiques à utiliser. Pour ne pas trop solliciter les batteries, le système de recharge par induction disparaît au profit d'un vide (poche ou non) en bas de planche de bord qui n'est pas du plus bel effet. Enfin apparaissent derrière le volant deux palettes pour gérer en temps réel la puissance du frein moteur. 

Hyundai

À bord de la Hyundai Ioniq