×
Découvrez l'application
INSTALLER
Mis à jour le
popo
 

La justice réclame plus de 50.000 euros à un automobiliste victime de fausses désignations en série. Son permis de conduire perdu a été utilisé par de nombreux particuliers afin de le dénoncer comme l'auteur des faits d'infractions routières. Un cas qui ne serait pas isolé.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire