Un développement plus rapide que prévu des nouvelles formes de vidéo-verbalisation pourrait être une des réponses proposées par le nouveau plan de sécurité routière présenté en octobre.
 

Alors que la mortalité routière est en hausse depuis trois ans, Emmanuel Macron vient d'annoncer qu'un nouveau plan serait dévoilé le mois prochain. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, semble vouloir mettre l'accent sur la vidéo-verbalisation.

Votre opinion

Postez un commentaire