Programmer son GPS peut être aussi dangereux au volant qu'envoyer un sms

Association Américaine des Automobilistes.
 

Une étude américaine a testé les systèmes d'infodivertissement d'une trentaine de véhicules récents. La majorité d'entre eux est trop complexe, obligeant le conducteur à se concentrer trop longtemps sur le GPS plutôt que sur la route.

Votre opinion

Postez un commentaire