Singapour
 

A partir de ce 1er février, la ville-Etat de Singapour va mettre en place un quota strict du nombre de voitures immatriculées. Un contrôle total pensé pour limiter les embouteillages et la pollution, mais qui pénalisera les moins fortunés. En effet, le prix du certificat d'immatriculation pourra largement dépasser la valeur du véhicule désiré.

Inscrivez-vous à la Newsletter Auto

Newsletter Auto

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire