Les embouteillages sur l'une des plus grandes autoroutes de Londres (Grande-Bretagne).
 

A partir de 2019, le maire Sadiq Khan veut instaurer une zone à ultra basse émission au coeur de Londres. En incluant le prix du péage urbain déjà existant, les voitures les plus polluantes devront payer 28 euros en semaine pour accéder au centre de la capitale anglaise.

Inscrivez-vous à la Newsletter Auto

Newsletter Auto

Votre opinion

Postez un commentaire