Un 3,12 millions d'euros, très cher payé pour une voiture qui n'est pas autorisée à évoluer sur route. Mais compte tenu de son pedigree et de sa rareté, elle constitue un beau placement.
 

Le seul modèle sur le marché de l'Aston Martin DB10 a trouvé preneur pour un peu plus de 3,12 millions d'euros, jeudi à la vente aux enchères organisée par Christie's à Londres.

Votre opinion

Postez un commentaire