Waze
 

Des chercheurs de l'université de Berkeley, en Californie, ont réalisé une simulation informatique: avec 20% de personnes utilisant une application comme Waze ou Google Maps, la circulation automobile tarde finalement à revenir à la normale, lorsque trop de conducteurs se sont reportés sur des itinéraires secondaires. 

Votre opinion

Postez un commentaire