Mis à jour le
80
 

Dans une interview accordée à La Dépêche, le ministre de l'Intérieur a rappelé que le passage de la limitation à 80 km/h sur le réseau national sera soumis à un bilan au bout de deux ans. Avec en cas d'échec de cette mesure pour réduire le nombre de morts, un potentiel retour à 90 km/h.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire