site
 

Depuis le 6 novembre, les Français doivent passer par un site internet pour les démarches liées au certificat d'immatriculation. Mais le logiciel en ligne aurait du mal à faire face au nombre élevé de connexions.

Votre opinion

Postez un commentaire