A Abou Dabi, mieux vaut laver sa voiture, sous peine d’amende
 

Aux Emirats arabes unis, les autorités ne rigolent pas avec la propreté des voitures. S'ils ne sont pas nettoyés, les véhicules sont verbalisés et envoyés en fourrière.

Inscrivez-vous à la Newsletter Auto

Newsletter Auto

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire