80
 

Baisse dans les sondages pour le président et son Premier ministre, gronde des automobilistes et de certains élus LaRem... Face à la fronde dans certains départements, la baisse de la limitation à 80 km/h sur le réseau secondaire pourrait concerner seulement une petite partie des routes. Mais le gouvernement campe sur ses positions.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • difrala
    difrala     

    PHILIPPE ne lâchra pas, trop d'argent en jeu sur le compte de la sécurité routière .

  • pierreammeux
    pierreammeux     

    bonjour
    je regarde tous les jours votre Emission et ce que je regrette comme aujourd hui encore vous faites intervenir quasiment que des politiques mais pas des professionnels dans certains secteur pour discuter d un point comme par example la limitation a 80 . aujourd hui encore 2 politiciens qui ne connaissent pas la réalité de la route .

  • Maraval59
    Maraval59     

    A croire que l'expérience de Hidalgo ne leur a rien appris... on s'enfonce ds son dogmatisme et ses certitudes et on se dit démocrate... les élus pensent souvent qu'une fois élus ils peuvent imposer leur diktat sans tenir compte de l'avis de ceux qui votent et de la réalité du terrain qu'ils ne cherchent pas à connaitre... faut dire que là il y a des sous à la clé grâce aux nouveaux percepteurs... les radars !

  • Vacheàlait54
    Vacheàlait54     

    Ils sont quand même gentils au gouvernement de ne penser qu’à notre sécurité et de ne pas avoir d’arrières pensées, par exemple ça va nous rapporter un max d’argent ! Un peu qu’ils n’en n’ont rien à faire de baisser dans les sondages quand on imagine ce que ça peut rapporter à la fin. Et les études menées en Finlande, Suède ... vous en faites quoi ? Les routes françaises sont différentes ? Et puis ils font tellement dans la dentelle, sans jamais imposer quoi que ce soit. Dites-moi messieurs les politiques, en quoi êtes-vous différents des précédents gouvernements ?

  • hedion86
    hedion86     

    Eh oui, il a fallu un autre sondage pour parler de ce qui sautait aux yeux de la population. Pourtant les analystes des chaines de tv attribuaient cette baisse sondagière au recul du gouvernement sur l'aéroport de Nantes. Cela prouve une nouvelle fois l'ampleur de la fracture qui existe entre vous et nous. Les 80 km/h et la hausse de la CSG des petits vieux ne passent pas, mais alors pas du tout. Va falloir apprendre à écouter les sans dents messieurs les analystes mais pour ça faut quitter les réseaux sociaux et franchir le périphérique !

Votre réponse
Postez un commentaire