En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour tester l'AutoPilot, notre équipe a pris le volant d’une Model S P90D en ville, sur le périphérique parisien et sur autoroute.
 

La polémique enfle sur la fonction de pilotage automatique de Tesla. Nous avons voulu en savoir plus sur cette technologie en prenant le volant d’un bolide électrique.

Inscrivez-vous à la Newsletter Auto

Newsletter Auto

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Alex Chandonnet
    Alex Chandonnet     

    en meme temps, en cas de la malaise, je crois que cʹest la meilleur option, si la tesla sʹimmobilise sur lʹautoroute, elle risque de se faire rentrer dedans et la, la personne a lʹinterieur risque dʹy laisser ca peau, donc mieux vaut laisser sa chance au coureur, euh, a la tesla

Votre réponse
Postez un commentaire