En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mondial 2016: Toyota défend l'hybride non rechargeable malgré la suppression du bonus

Au Mondial, Toyota présente la deuxième génération de sa Prius en version hybride rechargeable mais reste confiant sur les ventes à venir de la version classique.
 

Toyota dévoile au Mondial de l'Auto la deuxième génération de sa Prius version hybride rechargeable. Mais pour Sébastien Grellier, directeur communication et environnement de la marque japonaise, la star des véhicules à faibles émissions reste la version classique qui va pourtant perdre son bonus en 2017. 

  • Vous privilégiez donc pour le moment l'hybride classique par rapport à l'hybride rechargeable?

    Aux côtés de notre socle qui est la technologie 100% hybride (non-rechargeable, Ndlr), nous investissons énormément et de façon coordonnée sur toute la mobilité propre. Cela sera nécessaire pour atteindre nos futurs objectifs environnementaux , avec notre plan qui prévoit notamment de réduire de 90% les émissions de CO2 en 2050, par rapport au niveau de 2010. Pour y parvenir, nous souhaitons faire coexister plusieurs technologies autour de l’électrification: l’hybride, l’hybride rechargeable. En mode électrique uniquement, la deuxième génération que nous présentons au Mondial a ainsi doublé son autonomie avec 50 kilomètres et sa consommation, en attente d’homologation, est de seulement 1 litre au 100 kilomètres pour 22 grammes de CO2, ce qui représente les meilleures valeurs du marché pour la technologie hybride rechargeable.

    Dans notre feuille de route, on n’oublie pas non plus le 100% électrique. Toyota est prêt à mettre sur le marché un tel véhicule si le besoin s’en fait sentir. Actuellement, on estime en effet que les deux contraintes principales, autonomie et temps de recharge, limitent l’usage de ce type de véhicules. Nous croyons également beaucoup à la technologie pile à combustible hydrogène. Vous retrouvez tous les avantages d’un véhicule électrique, en termes de silence de fonctionnement, de performances et d’agréments de conduite. Mais, justement, sans les deux principaux défauts puisqu’un véhicule comme la Toyota Mirai vous permet de faire 500 kilomètres en termes d’autonomie avec une recharge en trois à cinq minutes, comme un plein en station essence.

    On a ainsi tous les avantages d’un véhicule 100% électrique sans avoir à changer ses habitudes de consommation. Bien sûr, il y a encore des enjeux sur le développement de l’hydrogène avec un décollage prévu dans les années 2020-2025 et selon les différentes régions. Le Japon et les Etats-Unis sont actuellement plus en avance sur cette technologie et c’est pour cela que ce sont les premiers marchés où nous avons lancé la Mirai. Au final, on se prépare à une variété des motorisations selon les habitudes des consommateurs dans les différentes régions du monde.

    A voir aussi

    Votre opinion

    Postez un commentaire