En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L’Intérieur veut pouvoir couper Waze et Coyote pour lutter contre le terrorisme

Un contrôle de vitesse mobile.
 

Un projet de décret du ministère de l’Intérieur veut empêcher les applications et boîtiers d’aide à la conduite ou GPS d’indiquer la présence des forces de l’ordre, notamment dans le cadre de la lutte anti-terroriste.

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Abdou Lion's
    Abdou Lion's     

    Cela va se passer comme pour le radar chantier, il sera détourné de sa fonction principale. C'est vrai qu'un contrôle radar fait partie du contre-terrorisme. MDR

  • Lausaro Cathy
    Lausaro Cathy     

    il a bon dos le "terrorisme" ))) ...au fait le policier de la BAC tué hier par sa collègue c'est pas du terrorisme ? ...parce que savoir que l'on côtoie dans la rue tels incompétents il y a de quoi avoir peur ;)

  • JuanManuel
    JuanManuel     

    Et bien pourquoi pas retourner le problème si c'est soit disant une question de terrorisme etc....Si les forces de l'ordre signalaient leur présence sur les divers supports (waze, coyote etc...) lorsqu'elles contrôlent la vitesse sur une zone accidentogène (officiellement les contrôles n'ont lieu que dans les endroits dangereux)...plus personne n'aurait besoin de signaler leur présence..et on pourrait donc supprimer cette possibilité des applications d'alerte. Mais faut pas rêver.... Tout prétexte est bon pour faire du fric...

Votre réponse
Postez un commentaire